Maman au foyer, c’est pas un métier !

Quand je raconte mes petites anecdotes sur fessedebouc, on me dit souvent que je pourrais écrire un livre. Un livre ? Non ! Un blog, ok.

Bienvenue chez moi !

——-

« Moi, quand je serais grande, je serais pâtissière.

– Moi, je serais maîtresse !

– Moi, je conduirais des hélicoptères !

– Et toi maman, tu ne veux rien faire comme métier ? »

Je lève la tête de mon chili et me tourne vers mes chères têtes blondes pour leur répondre :

 » J’ai un travail déjà.

– Mais non, rester à la maison, c’est pas un métier ! »

Oui j’avoue, je suis maman au foyer. Et maman au foyer, c’est pas un métier !

  • En effet, je ne touche aucun salaire. On me dit parfois que le sourire des enfants valent tout l’or du monde. Eh bien, vous me croirez ou pas, mais quand j’ai essayé d’échanger leurs plus beaux sourires contre une paire de Louboutin, je n’ai rencontré aucun succès !

Ce sourire vaut bien une paire de bottes !

  • Je n’ai reçu aucune formation. Mes vomitos et ma sciatique pré-natale ne m’ont pas du tout préparée aux longs mois de nuits hachées menu menu qui ont suivi, ni à comprendre le dialecte compliqué du nourrisson (un long ouiiiiiiiiiiin ça veut dire qu’il a faim ou qu’il a fait caca ? et un ouin court ?). Oh ! j’ai bien essayé de me former toute seule en lisant pleins de bouquins, mais je n’ai pas trouvé celui qui me dise comment prendre position entre les théories complètement divergentes de Marcel Rufo et d’Isabelle Filliozat. Vous l’avez peut-être à prêter ?
  • Je n’ai pas de collègues, et toutes les personnes qui exercent le même « travail » que moi bossent pour la concurrence.
  • Je ne suis pas aux 35h, même pas aux 39h ! Non, je suis en fonction toute la journée et d’abstreinte toutes les nuits, et ce 7j/7. Pas de jours fériés, aucun jour de congé, aucun « repos hebdomadaire », même pas de « journées maladies ».
  • Contrairement aux autres métiers, la liste des tâches de mon contrat de base s’allonge sans arrêt, et sans mon accord. Si je me doutais bien qu’infirmière et cuisinière faisaient partie du package MAMAN, je n’aurais jamais douté que j’endosserais aussi les casquettes d’animatrice pour fêtes d’enfants, de juge impartiale et de supportrice acharnée de l’équipe de basket du quartier.
J'ai toutes ces panoplies dans mon armoire : infirmière, cuistot etc.

J’ai toutes ces panoplies dans mon armoire : infirmière, cuistot etc.

Mes enfants ont raison, je n’ai pas de métier. Mais qu’est-ce que je travaille pourtant !

Publicités

6 réflexions sur “Maman au foyer, c’est pas un métier !

  1. tout a fait d’accord une maman au foyer travail enormement meme si pour certain ce n’est « rien  » , elever des enfants n’est pas toujours facile et c’est fatiguant mais bon c’est le plus beau metier au monde 😉

    J'aime

    • Je pense que dans l’imaginaire collectif, une femme au foyer ça fait ses poussières, ça fait la popotte, et ça regarde les feux de l’amour… Alors que c’est beaucoup beaucoup plus que ça !

      J'aime

  2. Moi j’étais moins fatiguée quand je travaillais à l’extérieur, pourtant je partais à 6h du mat et rentrait à 19h/20h mais…..la nuit je dormais et le week-end je faisais grasse mat’ !!!! Dur la vie de maman au foyer, il faut passer par là pour comprendre. Bon courage (pour la fatigue car le reste est magnifique) !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s