J’aurais voulu être madame Ingalls

Lorsque j’étais petite, mes camarades prépubaires se fantasmaient toutes en Kelly Taylor. Mais si, Kelly Taylor, la grande blonde de Beverly Hills, celle pour laquelle tous les garçons se disputaient !

Alors que moi, je rêvais de devenir Caroline Ingalls (celle de la série télé, la vraie était beaucoup plus acariâtre)

Ce n’est pas que je préférais le brushing de Charles aux pectoraux de Dylan, non, quand-même pas.

Ni que je préfère les robes à fleurs aux robes de créateurs. Non plus.

C’est que moi, ce que je voulais vraiment, c’était avoir un amoureux pour la vie et des enfants tous choupinous. Des animaux aussi. Une vie calme et reposante où nous saurions profiter de chaque petit bonheur. Et où bien sûr je serais une reine pour ceux qui m’aiment.

Et puis… j’ai grandi.

L’idée de la ferme s’est vite envolée lorsque je me suis rendue compte que vivre à plus de 10mn en voiture d’un centre commercial et d’une bibliothèque m’était impossible. Du coup à la place de la chèvre, j’ai pris un lapin. A la place des cochons j’ai préféré des cochons d’inde (c’est presque pareil non ?) et j’élève un joli troupeau de crevettes d’eau douce.

Bon, d’accord, pour les animaux j’ai merdouillé. Mais pour le reste je pensais avoir plutôt bien réussi : j’ai l’amoureux pour toute la vie (il a intérêt sinon il va casquer en pension alimentaire !) et j’ai la famille nombreuse (quatre, comme mon idole !).

Ca nous ressemble un peu non ? Mais si, faites un effort d'imagination !

Ca nous ressemble un peu non ? Mais si, faites un effort d’imagination !

Et pourtant, on ne finit pas nos journées en courant dans le champ, un sourire béat sur les lèvres…

Qu’est-ce qui s’est passé (au-delà du fait qu’il n’y ait pas de champ tout à côté de chez moi) ?

J’ai déchanté. Très vite.

Ca a commencé dès la grossesse en fait. Vous vous souvenez des grossesses de Caroline ? A peine ? Normal, elle a été enceinte deux épisodes sur les deux cent cinq que compte la série. Moi, j’ai l’impression d’avoir été enceinte 1000 épisodes par grossesse ! Elle n’a pas eu de sciatique, pas de vomissements, pas de rétention d’eau, pas d’acné… C’est simple, si Caroline avait vécu à notre époque, elle aurait posé pour la couverture de « Neuf mois » ! Alors que moi… moi je ressemblais plutôt à Linda Blair. Si si, souvenez-vous, la petite fille de l’exorciste ! Même cheveux filasses, mêmes yeux creusés, mêmes vomissements !

Et son accouchement… ! Dans le lit parental avec pour seule aide le brave Charles qui semble avoir fait ça toute sa vie (en même temps, en vêlage, il s’y connait !). Elle n’a ni monitoring, ni perf, ni intervenant l’obligeant à rester bien tranquille allongée sur son lit, alors pourquoi elle garde cette position de poulet de Bresse qui est extrêmement douloureuse pendant le travail ? Hein ? Pourquoi ? C’est que la grande Caroline gère tout comme une cheffe. Deux trois cris pour faire style « ouille j’ai un peu mal quand-même ! », deux trois gouttes de sueur sur le front pour que Charles se sente utile à quelque chose, et voilà bébé Grace ! Sans aucune éclaboussure de sang, ou de liquide amniotique, sans même un petit : « plus jamais tu me touches Charles tu entends ? Plus jamais ! ». Ah ! Un vrai exemple pour nous toutes cette Caroline !

Non mais là où j’ai vraiment compris que c’était de la fiction, c’est au sujet des enfants.

Vous vous souvenez de ses mignons bambins ? Pas une bêtise ! Le poële ? Jamais touché. Les escaliers ? Jamais montés. Même pas une empreinte artistique sur les murs !

Et ses adorables filles ? Toujours polies, toujours souriantes, toujours dévouées à rendre service.

 » Marie tu fais ci ?

– Oui maman !

– Laura tu fais ça !

– D’accord man !

– Surveillez votre petite soeur, faites le repas, rentrez le bois, nettoyez la crotte du cheval !

– D’accord ! »

Non mais ici, ça ne donne pas du tout ça ! Du tout ! Ca ressemble plutôt à ça en fait :

 » MissTinguette, tu peux nettoyer la table s’il te plaît ?

– Mais euh ! C’est pas moi qui l’ait recouverte de peinture c’est MissBelette !

– Missbelette, nettoie la table !

– Attends je regarde Austin et Ally…

– Non, tout de suite, nous en avons besoin pour manger.

– Mais je l’ai jamais vu celui-là !

– Mais bon sang, purée, crotte de zut ! Vous allez nettoyer la table tout de suite !  »

Et puis si les filles de Caroline se disputent parfois comme toutes les soeurs, leur maman est une très bonne médiatrice et elles finissent toujours en se demandant pardon l’une à l’autre.

Moi, je dois être très très nulle pour résoudre les conflits en fait. Heureusement qu’on ne m’a pas confié la paix dans le monde ! Parce que moi, je fais tout comme Caroline : je leur parle avec pleins de trémolos dans la voix et un doux sourire, je leur explique à quel point c’est chouette d’avoir une sœur, je leur rappelle qu’on est une famille et qu’on s’aime les uns les autres et papati et patata. Et bien, malgré cela, ça finit systématiquement avec un :

 » Je ne jouerais plus JAMAIS avec elle !!!!  » (ah, quel don pour la tragédie ils ont développé mes loulous ! merci les APC !)

Du coup le soir, après le coucher des enfants, lorsque Caroline se berce dans son rocking chair au son du violon de son mari (oui bah, elle n’a pas Vampire diaries à la télé alors elle fait ce qu’elle peut pour se distraire ! et en plus elle n’a qu’un livre et elle le connaît par coeur !), moi je m’écroûle où il y a de la place (entre les nounours, les poupées, les petites voitures) et je pousse un grand oufffff de soulagement : enfin couchés ! Enfin tranquille !

Vous pourrez me dire que les filles de madame Ingalls ont eu une moins belle vie que mes enfants.

C’est vrai.

Mais madame Ingalls a eu + la belle vie que moi !

Publicités

15 réflexions sur “J’aurais voulu être madame Ingalls

  1. Ca pourrait y ressembler, pour la photo, si tu avais le chien…
    Mais là… sans chien… c’est tout loupé, et on lit le résultat. Dommaaaage !

    J'aime

  2. Mme ingalls ?
    Marie devient aveugle et son enfant (un garçon) meurt dans les flammes
    Laura aura une fille mais son fils meurt aussi bébé
    Leur seul fils biologique (Charles Jr) meurt bébé
    Albert se drogue un moment et finit par mourir d’une maladie du sang
    Et elle subit une ménopause précoce.

    Sérieusement moi j’aurais pas aimé être Caroline Ingalls xD

    J'aime

  3. on attend une photo de vous pour comparer! bravo on revient vite a la réalité en vous lisant mais pour avoir rencontrer caroline ingalls en vrai je vous assure qu’elle est vraiment exceptionnelle 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s