La maternité, quelle drôle de maladie !

Parfois, je me demande si on ne m’a pas inoculé une drôle de maladie le jour de mon premier accouchement. Une maladie dégénérative de neurones. Ce n’est pas pour ça qu’ils nous mettent une perfusion alors qu’il n’y en a pas besoin et qu’ils font ce qu’ils peuvent pour empêcher les accouchements à domicile (hop !une nouvelle couche pour rappeler qu’il y a une pétition à signer ici !) ?

perfusion

Qui n’a pas eu sa perfusion ?

Quand je repense à la jeune fille que j’étais en 2003 (hier quoi !), je me dis qu’elle ne se reconnaîtrait plus du tout !

Oh ! Je savais bien que devenir maman modifierait mon corps, changerait ma vie, mais je n’imaginais pas du tout que ça aurait aussi un tel impact sur mon esprit !

Ca a commencé dès la maternité. Moi qui ne suis pas du genre exhibitionniste, j’y ai pourtant perdu toute pudeur. Nabilla ? Miley Cirus ? Pfff… Ce n’est rien par rapport à une jeune accouchée ! Déballages de foufoune en veux-tu en voilà devant monsieur gygy en chef, madame gygy interne, mademoiselle étudiante en foufounologie. Expositions de nénés devant bébé mignon, chéri d’amour, oncle de chéri d’amour, mamie, tatie, madame la puéricultrice, madame l’aide soignante et même madame la voisine de chambre qui pète en dormant.

Rentrée à la maison (toute habillée ouf) c’est ma voix qui a changé. Elle est devenue chuchotante quand bébé dort, bêtifiante quand je lui parle (« areuh le bébé ! oh qu’il est beau le bébé ! c’est le bébé de qui ? c’est le bébé de maman ! ») et mielleuse quand je parle de lui à un tiers.

Et la vérité… c’est que je me suis mise à parler de lui à tout le monde !

Moi qui aimais parler d’Histoire, de culture, de littérature, de séries télé, d’actualités, voilà que je ne parle plus que de couches, d’éducation non-violente, de positions à privilégier pour la tétée, et du grand bonheur d’avoir un tout petit qui vous bave dans le cou en s’endormant… Bouhhhh. Je m’étais jurée pourtant de ne pas devenir une de ces mamans dont le monde ne tourne plus qu’autour de leur rejeton braillard (aujourd’hui, on dirait une MILK)… Je suis consternée d’avouer que ma plus grande décision à prendre désormais n’est plus de décider si je vais voter pour la gauche ou la droite aux prochaines municipales mais si je vais pratiquer la motricité libre avec bébé ou si je vais lui acheter un trotteur…

J’ai perdu tout sens du ridicule aussi ! Il n’y a qu’à passer une journée avec moi pour s’en rendre compte ! Quand je suis en face d’un tout petit, je prends des airs de clown (ou d’idiote, au choix) pour le faire rire aux éclats.

deguisement-de-clown-fluorina-pour-femme

Face à un jeune enfant, je me mets à me dandiner en chantant des comptines. J’en connais des dizaines ! (La préférée de MissTrouspette : Tourne tourne petit moulin, tape tape petites mains, vole vole petit oiseau, nage nage poisson dans l’eau. Eh oui ! c’est tellement plus drôle quand maman mime !) Et je suis encore ridicule face à MissTinguette (en chemin vers les 10 ans) qui m’invite (m’oblige ?) à jouer avec elle à Just Dance Disney (« il en faut peu pour être heureux, vraiment très peu pour être heureux, il faut se satisfaire du nécessaire ! »). Le pire de tout ? C’est que je perds à tous les coups, et que je m’en fous !

Alors que je suis super timide (étais super timide, maintenant je ne suis plus que timide en fait), je n’hésite pas à chanter et mimer les comptines préférées de MissTrouspette (son fameux Tourne tourne petit moulin) en pleine salle d’attente de médecin bondée ! Et je ne compte plus les fois où avoir des enfants m’a demandé de mettre ma timidité de côté ! Et ça, si vous l’aviez raconté à la Esperanda de 20 ans que j’étais, ELLE NE VOUS AURAIT JAMAIS CRU !

Ah ! et puis je suis devenue super émotive aussi ! J’ai les larmes aux yeux lorsqu’une vache vêle dans L’amour est dans le pré ! Et je pleure carrément à chaudes larmes lorsque Pocahontas dit adieu à John Smith, que Mustafa meurt sous les yeux de Simba, que Rachel met au monde sa petite Emma, que Lorie Grimes de Walking Dead *SPOILER* …

Même mes goûts ont changé ! Je me mets à écouter Le soldat Rose 2 et les aventures de Pittochat même quand les enfants sont tous absents ! Moi qui écoutais Queen et Superbus…

Non mais le pire de tout, c’est d’en être réduite à s’extasier devant un caca et un pipi dans le pot.

le_pot_009

Non mais franchement, c’est d’excréments qu’on parle là ! Ca c’est absolument CERTAIN, la Esperanda d’il y a 10 ans n’aurait JAMAIS fait ça !

Non, j’en suis persuadée, il y avait un truc pas net du tout dans l’eau le jour où je suis devenue maman…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s