Un matin pas comme les autres

Je vous présente mes excuses pour le titre pourri. Je ne suis vraiment pas douée pour les accroches. Toi au fond là-bas qui dit « pour le reste non plus » tu sors ! Maintenant que nous sommes en tête à tête toi et moi, moi et toi, je vais te confesser les deux grandes découvertes que j’ai faites hier matin. Découvertes qui changeront à jamais la face de notre famille comme Colomb a changé la face du monde. Oui tu verras que je n’exagère pas.

Découverte numéro 1 : mes enfants sont capables de se réveiller après 8h ! Mais seulement lorsqu’il y a école.

Découverte numéro 2 : Mes filles, oui mes filles à moi, peuvent être prêtes en 10mns chrono. Go !!!

C’est fou non ? Trop de surprises en même temps, j’en ai la tête qui tourne dis donc. Je te raconte comment j’ai découvert tout ça ? Tu sais, j’ai le modèle d’enfants qui se réveillent touuuuuus les jours de touuuuute l’année entre 7h20 et 7h30. Exceptés le jour de Noël et le jour de l’an. Des coucous suisses ! J’ai toujours dit que si j’oubliais un jour de mettre le réveil ils ne louperaient pas l’heure de l’école pour autant. Oui, tu as deviné : ils m’ont fait mentir ! Hier matin, j’ai passé ma première grasse matinée depuis pfiou bah le jour de l’an donc. Merci de suivre. Grasse matinée jusqu’à… tadam… 8h20 ! Ne te moque pas, c’est un beau score pour moi. Bravo les loulous ! A 8h20 donc, alors que j’étais gracieusement en train de baver sur l’oreiller de mon époux comme chaque fois qu’il se lève avant moi (je suis la seule à faire ça ?) MissTinguette et MissBelette débarquent dans ma chambre en piaillant :  » Maman il est 8h20 ! – C’est bien, merci, ok, je bredouille. – Mais maman ! L’école ! » Ah oui fuck !  » Pourquoi vous trainez là ? Allez vous habillez ! » Ben oui quoi, elles ne peuvent pas se préparer toutes seules, manger toutes seules, partir toutes seules ? Moi à leur âge… Bon ok.  » Mais ne réveillez pas les petits ! » Oui, qui dit petits dit m’habiller, sortir… Et je ne suis évidemment pas présentable sans passer par le sas Facebook qui dépressurise mon cerveau d’après-rêve. Allô Houston ! C’est bon cerveau éveillé en état de marche. Je répète : cerveau en état de marche. Donc je m’extirpe de sous ma couette cette vilaine preneuse d’otages (tu ne m’auras pas cette fois mouhahaha) et je descends en peignoir, les yeux hagards, leur coller du Nutella sur du pain et leur verser un jus d’orange. Et pendant ce temps… Non tu ne vas pas me croire. Moi-même je doute parfois l’avoir vécu. Pendant ce temps mes filles ont préparé leurs vêtements toutes seules. Sans « maman il est où le pull rose ? » « maman je ne trouve pas de pantalon ! » « maman je sais pas quoi mettre ! » « mais mamaaaaaan ! ». Et tout aussi invraisemblable, elles sont descendues moins de 10mns plus tard. Je ne sais pas si tu réalises bien : d’habitude il faut plus d’une heure entre le moment où je les réveille en chantonnant Libérée, délivrée (car ils ont toujours ce CD dans leur chaine hifi) et le moment où enfin ils ont leur cartable sur le dos et où je chante Libérée, Délivrée pour une bonne raison. Je suis actuellement en train d’étudier consciencieusement la manière dont je vais pouvoir me servir ce ces révélations. A. Prétendre que notre chère ministre de l’Education nationale a décidé de mettre l’école le samedi matin. Pour profiter à nouveau de grasses matinées le samedi. B. Les lever tous les matins à 8h20 en hurlant « Dépêchez-vous vous êtes en retard !!! » C. Les deux à la fois D. 42 Et vous que feriez-vous ?

Publicités

4 réflexions sur “Un matin pas comme les autres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s